L'Alliance GAVI offre l'opportunité de sauver près de six millions de vies grâce aux vaccins

in page functions

Les programmes entièrement financés par l’Alliance permettraient aux pays en développement de vacciner 300 millions d’enfants supplémentaires d’ici 2020

BrusselsMeeting.jpg

De gauche à droite:
Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de l’Alliance GAVI;
Mulatu Teshome, Président de la République fédérale démocratique d’Éthiopie;
José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne ;
Dagfinn Høybråten, Président du Conseil d’administration de l’Alliance GAVI ;
Andris Piebalgs, Commissaire européen au développement
Crédit: GAVI/2014/Bernal Revert

Bruxelles, 20 mai 2014 – L’Alliance GAVI a appelé aujourd’hui les donateurs à soutenir les projets ambitieux destinés à vacciner 300 millions d’enfants supplémentaires contre des maladies potentiellement mortelles et à sauver cinq à six millions de vies entre 2016 et 2020.

En investissant ensemble pour construire un avenir sain, les partenaires de l’Alliance peuvent s’appuyer sur le succès sans précédent qui aura permis aux pays en développement de protéger près d’un demi-milliard d’enfants et de sauver environ six millions de vies entre 2000 et 2015. Des investissements supplémentaires pour la période 2016-2020 permettraient de doubler le nombre total de vies sauvées depuis 2000 grâce aux vaccins financés par GAVI.

Une accélération s’avère nécessaire dans la mesure où, en dépit d’une augmentation sans précédent du nombre de programmes de vaccination dans les pays en développement, 1,5 million d’enfants meurent encore chaque année de maladies évitables par la vaccination et un enfant sur cinq dans le monde n’a toujours pas reçu une vaccination de base complète.

L’Alliance GAVI démontre aujourd’hui comment les donateurs pourraient aider les pays les plus pauvres à pérenniser et à élargir leurs programmes de vaccination en vue de protéger les enfants contre des maladies mortelles, telles que les infections à pneumocoques et à rotavirus qui sont les principales causes de pneumonie et de diarrhée évitables par la vaccination, entre 2016 et 2020.

La pérennisation de programmes de vaccination entièrement financés permettrait aux pays en développement d’économiser 80 à 100 milliards US$, grâce notamment à une productivité accrue et à une réduction des coûts inhérents au traitement des maladies à prévention vaccinale.

Au fur et à mesure qu’ils deviennent plus prospères, les pays soutenus par GAVI s’approprient davantage les programmes de vaccination. Entre 2011 et 2015, ils ont apporté une contribution d’environ 470 millions US$ - un montant qui s’élèvera à hauteur de 1,2 milliard US$ pour la période 2016-2020. Les pays en développement comptent ainsi parmi les premiers contributeurs de GAVI. D’ici 2020, il est prévu que 22 pays ne soient plus éligibles au soutien de GAVI et financeront eux-mêmes le coût des vaccins qu’ils reçoivent, ouvrant ainsi le début d’une nouvelle ère de pérennisation accrue des programmes de vaccination.

« Nous tenons là une chance historique de pouvoir aider les pays à renforcer et pérenniser leurs programmes de vaccination qui contribueront à protéger des générations entières d’enfants,» a déclaré Dagfinn Høybråten, Président du Conseil d’administration de l’Alliance GAVI. « Les investissements que nous faisons aujourd’hui permettront de protéger entièrement pendant cinq ans l'équivalent de deux enfants toutes les secondes contre une maladie mortelle, et ce grâce aux vaccins financés par GAVI. Ils garantiront en outre la santé et la prospérité économique futures de nos enfants pour les années à venir.»

J'exhorte toutes les parties concernées à se réunir pour faire en sorte que cet important travail peut se poursuivre afin que les enfants des pays comme l'Ethiopie auront la meilleure chance possible de devenir des adultes sains et productifs. 

Mulatu Teshome, Président de la République fédérale démocratique d’Éthiopie

Les avantages considérables qu’il y a à investir dans l’Alliance ont été mis en lumière lors d’une réunion organisée aujourd’hui à Bruxelles par Andris Piebalgs, Commissaire européen au développement. Dans son discours d’ouverture, José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, a démontré l’objectif à long terme de l’engagement de l’UE à aider GAVI à sauver des vies grâce aux vaccins en annonçant une aide supplémentaire de 175 millions d’euros pour la période 2014-2020.

« L’Union européenne est ravie d’accueillir la conférence des donateurs de l’Alliance GAVI ici à Bruxelles,» a déclaré le Commissaire Piebalgs. « Elle témoigne de son engagement à long terme envers ce partenariat, mais aussi de son engagement à poursuivre ses efforts de prévention pour sauver des vies et prévenir, grâce à un simple vaccin, toutes ces pertes inutiles en vies humaines.»

L’Alliance GAVI demande aujourd’hui aux donateurs d’investir 7,5 milliards US$ supplémentaires afin de soutenir les programmes de vaccination dans les pays en développement entre 2016 et 2020. Ces engagements viendraient s’ajouter aux 2 milliards US$ déjà disponibles pour cette période dans le but de financer entièrement les programmes soutenus par l’Alliance d’ici 2020.

« La vaccination protège la vie des enfants à travers toute l’Ethiopie, » a ajouté Mulatu Teshome, Président de la République fédérale démocratique d’Éthiopie. « J'exhorte toutes les parties concernées à se réunir pour faire en sorte que cet important travail peut se poursuivre afin que les enfants des pays comme l'Ethiopie auront la meilleure chance possible de devenir des adultes sains et productifs. »

“En suscitant des synergies entre partenaires, nous pouvons changer la vie de millions d’enfants vivant dans les conditions les plus difficiles. 

Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de GAVI

Grâce à son modèle de partenariat public-privé efficace, l’Alliance GAVI ne compte pas uniquement sur les contributions de pays donateurs et du secteur privé. Outre les engagements de cofinancement des pays en développement, l’Alliance travaille avec les fabricants de vaccins afin d’obtenir les prix les plus bas pour ces pays soutenus par l’Alliance.

Les efforts déployés par l’Alliance pour façonner le marché des vaccins ont permis de faire baisser de 37 % le coût des vaccins pentavalent, antipneumococcique et antirotavirus administrés à un enfant depuis 2010. Ces efforts devraient se poursuivre grâce à l’appel lancé aux fabricants de vaccins pour réduire encore davantage leurs prix en faveur des pays en développement.

« L’Alliance GAVI est un modèle de partenariat efficace dans la mesure où il rassemble des donateurs, des fabricants de vaccins, des pays en développement et d’autres partenaires partageant un but ultime : vacciner les enfants,» a pour sa part déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de GAVI. « En suscitant des synergies entre partenaires, nous pouvons changer la vie de millions d’enfants vivant dans les conditions les plus difficiles.»

Présent à la conférence, Thomas Silberhorn, Secrétaire d’État au Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement, a annoncé que l’Allemagne accueillera la réunion de la « Campagne de levée de fonds » de l’Alliance GAVI. La date et le lieu de la réunion seront annoncés plus tard cette année.

L’Alliance GAVI est financée par des gouvernements [Australie, Canada, Danemark, France, Allemagne, Inde, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et institutionnels (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Fondation A&A, la Fondation Children’s Investment Fund, Comic Relief, la Fondation ELMA pour les vaccins et la vaccination, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation Lions Clubs International et Vodafone).  

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Contacts médias:
Frédérique TISSANDIER

Frédérique Tissandier
GAVI Alliance
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

A lire aussi :

Annick Girardin 

L’intervention d’Annick Girardin, secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie de la France, lors du briefing ministériel organisé en marge de la conférence de reconstitution des ressources de l’Alliance GAVI à Bruxelles.

close icon

modal window here