Le Sénégal introduit deux nouveaux vaccins

in page functions
UNICEF

Le vaccin anti pneumocoque et le vaccin contre la rougeole combiné à la rubéole introduits dans le programme élargi de vaccination (PEV)

Le Sénégal introduit deux nouveaux vaccins

Crédit:GAVI/2002

Sénégal, Dakar, 31 octobre 2013 - Le Sénégal va introduire en novembre prochain dans son programme de vaccination deux nouveaux vaccins : le vaccin anti pneumocoque et le vaccin contre la rougeole combiné à la rubéole (RR).

Le vaccin anti-pneumocoque est actif sur les méningites, les pneumonies et autres affections invasives. Son introduction dans le PEV de routine permet un accès équitable à ce vaccin utile et très efficace et, donne une chance égale à tous les enfants vivants au Sénégal. Le vaccin anti pneumocoque est actuellement vendu dans les officines privées du Sénégal mais son coût est hors de portée de la majorité des populations.

Les infections à pneumocoque sont la première cause de décès par maladies évitables par la vaccination chez les enfants de moins de 5 ans. Selon l’OMS, près d’un million d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année des suites des infections liées au pneumocoque.

Le Sénégal prévoit également d’introduire le vaccin contre la rubéole dans le PEV de routine en janvier 2014 sous forme combinée avec le vaccin contre la rougeole (RR).Les informations disponibles sur la charge de morbidité de la rubéole et sur le syndrome de rubéole congénitale (SRC) sont très parcellaires mais la séropositivité à la rubéole est de 90% selon une étude conduite à Dakar entre 1996 et 2001 chez les femmes en âge de procréer. Aussi, 811 cas de rubéole ont été notifiés de 2004 à juin 2012 avec des pics en 2004, 2008 et 2011.

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), l’OMS, l’USAID, MCHIP et GAVI Alliance soutiennent le lancement de ces deux vaccins.

Il intervient après celui du pentavalent en 2005 et porte à onze le nombre des maladies désormais ciblées à travers le PEV du Sénégal à savoir : la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, les infections à haemophilus influenzae type B, les infections à pneumocoque,  la rougeole, la rubéole  et la fièvre jaune.

Le Sénégal sera le 34ème pays éligible au soutien de GAVI à introduire le vaccin anti pneumocoque dans la vaccination de routine grâce à la Garantie de marché (AMC) qui est un mécanisme conçu pour stimuler la mise au point et la production de vaccins à des prix abordables pour les pays en développement. Les principaux donateurs en sont le Canada, l’Italie, la Norvège, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et la fondation Bill & Melinda Gates.

Fin 2012, plus de 10 millions d’enfants avaient été vaccinés contre l’une des principales causes de la pneumonie grâce à GAVI. Au Sénégal, GAVI travaille également avec le Ministère de la Santé  en vue de contribuer au renforcement du système de santé.

GAVI est financée par des gouvernements [Australie, Canada, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Bill & Melinda Gates, ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Children’s Investment Fund Foundation, Comic Relief, Dutch Postcode Lottery, Son Altesse Cheikh Bin Zayed Al Nahyan, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, Lions Clubs, OPEC et Vodafone]. 

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

close icon

modal window here