GAVI renforce la riposte mondiale aux flambées épidémiques de rougeole

in page functions

De nouveaux investissements viennent couronner une année de progrès pour assurer aux enfants des pays les plus pauvres un accès équitable aux vaccins dont ils ont besoin
 

Rubella Laos 10

Source: The Measles and Rubella Initiative/C.McNab/2011.

WASHINGTON, D.C. 13 juin 2012 – Cherchant invariablement à lutter contre la résurgence dévastatrice de la rougeole, GAVI Alliance mobilisera jusqu’à 162 millions US$ supplémentaires afin de contrôler et de prévenir les futures flambées épidémiques de rougeole dans les pays en développement. Ce financement aidera les pays à combler les lacunes au niveau des capacités des systèmes de santé à lutter contre cette maladie mortelle.

A titre exceptionnel, GAVI mobilisera jusqu’à 107 millions US$ pour le contrôle et la prévention de la rougeole dans six pays à haut risque : l’Afghanistan, le Tchad, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie, le Nigeria et le Pakistan. L’Initiative Rougeole-Rubéole mobilisera 55 millions US$ supplémentaires pour organiser une riposte rapide par le biais de campagnes de vaccination d’urgence dans les pays soutenus par GAVI ayant signalé des flambées épidémiques.

La décision prise aujourd’hui par le Conseil de GAVI vient couronner une année de progrès mise en lumière dans un rapport d’étape qui passe en revue les dernières avancées depuis la première conférence des donateurs organisée par GAVI le 13 juin 2011, au cours de laquelle donateurs et partenaires de l’Alliance s’étaient engagés à apporter des fonds pour vacciner plus de 250 millions d’enfants supplémentaires et éviter quatre millions de décès prématurés d’ici 2015.

« Grâce aux interventions systématiques de lutte contre la rougeole, il est possible d’améliorer l’équité en matière de santé mais aussi de protéger les populations – où qu’elles vivent – contre cette maladie »

Dagfinn Høybråten, Président du Conseil de GAVI

Le soutien accru à la lutte contre la rougeole, qui contribuera entre 2012 et 2017 à renforcer les systèmes nationaux de vaccination de routine, fait suite à une décision prise en novembre dernier d’allouer plus de 600 millions US$ au programme de lutte contre la rubéole grâce à l’utilisation d’un vaccin combiné rougeole-rubéole (RR). GAVI s’est en effet engagée à soutenir l’introduction de ce vaccin dans 48 pays d’ici 2018.

« Grâce aux interventions systématiques de lutte contre la rougeole, il est possible d’améliorer l’équité en matière de santé mais aussi de protéger les populations – où qu’elles vivent – contre cette maladie », a déclaré Dagfinn Høybråten, Président du Conseil d'administartion de GAVI. « Cet investissement stratégique est crucial pour les pays où les enfants sont exposés à un risque d’infection particulièrement élevé ».

La rougeole est une maladie très infectieuse qui peut entraîner des complications sérieuses, des handicaps à vie ou la mort. En 1980, avant que la vaccination ne se généralise, on estimait à 2,6 millions par an le nombre de décès dus à la rougeole dans le monde. Grâce à des campagnes de vaccination d’urgence, la mortalité due à la rougeole a diminué de 74 % : le nombre de décès dus à une infection rougeoleuse est tombé de 535 000 à 139 000 entre 2000 et 2010. La rubéole est la principale cause infectieuse de malformations congénitales chez les nouveau-nés pouvant entraîner un handicap à vie.

Les progrès observés dans la réduction de la mortalité due à la rougeole semblent toutefois stagner ces dernières années en raison notamment de flambées épidémiques signalées en Afrique et de la charge de morbidité élevée de la rougeole en Inde.

« Ces épidémies de rougeole sont un peu comme le fameux canari dans la mine de charbon : elles préviennent des lacunes et limites actuelles des systèmes de vaccination de routine », a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de GAVI Alliance. « Afin d’éradiquer la rougeole, la couverture vaccinale devrait être d’au moins 90 % de manière à garantir des niveaux adéquats d’immunité collective. Il est crucial de riposter aux flambées récurrentes et de mettre en place une couverture vaccinale de routine élevée afin de contrôler l’épidémie ainsi que toutes les autres maladies évitables par la vaccination ». 

L’an dernier, un nombre croissant de nouveaux donateurs privés s’est engagé à soutenir fermement la mission de GAVI. L’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours a annoncé hier un don de 1,5 million US$, contribution qui sera complétée par l’apport d’un montant identique de la part du Matching Fund de GAVI et de la Fondation Bill & Melinda Gates. Grâce à cette donation, LDS Charities devient le septième partenaire du programme.

close icon

modal window here