Réponse de GAVI à Médecins Sans Frontières

in page functions

En réponse au communiqué de presse publié par Médecins Sans Frontières (MSF) le 8 août 2013, GAVI Alliance a fait la déclaration suivante :

GAVI Alliance remercie Médecins Sans Frontières pour avoir lancé une campagne de vaccination infantile contre les infections à pneumocoques dans le camp de réfugiés de Yida au Sud-Soudan. Nous sommes heureux d’avoir pu aider MSF à se procurer les vaccins antipneumococciques conjugués.     

Tout comme MSF, qui est membre actif de l’assemblée des OSC partenaires de GAVI Alliance, nous veillons à ce que tous les enfants aient accès aux vaccins les plus récents et les plus fiables du marché.    

Notre objectif est d’élargir l’accès aux vaccins de façon durable sur le long terme. Cela implique une collaboration avec les gouvernements des 73 pays les plus pauvres de la planète et l’élargissement de la vaccination systématique à tous les enfants.                               

Le Sud-Soudan n’a pas encore sollicité le soutien de GAVI pour l’introduction du vaccin antipneumococcique conjugué. Lorsque le pays aura soumis sa demande, GAVI travaillera en collaboration avec le ministère de la Santé pour faire en sorte que tous les enfants aient accès de façon durable à ce vaccin. Nous aiderons dans un premier temps le Sud-Soudan à introduire le vaccin pentavalent, et ce dès l’an prochain (2014). Ce mois-ci, GAVI a par ailleurs apporté son soutien au pays voisin, le Soudan, pour l’introduction de ce vaccin.     

Nous reconnaissons l’importance de la vaccination dans les situations d’urgence humanitaire et là où nous pouvons apporter une réelle valeur ajoutée, il est de notre devoir de montrer quelle contribution nous pouvons apporter. Par exemple, peu après avoir soutenu l’introduction du vaccin antipneumococcique conjugué au Kenya, nous avons aidé le gouvernement à en faire bénéficier les enfants Somali vivant dans le camp de réfugiés de Dadaab.    

close icon

modal window here