Le Conseil de GAVI demande de débuter les préparatifs pour l’introduction du VPI et examine les possibilités d’investissements

in page functions

La stratégie pour l’éradication de la polio et le choix des nouveaux vaccins devront être finalisés d’ici novembre 2013    

Genève, 12 juin 2013 – Le Conseil d’administration de GAVI a demandé aujourd’hui que soit menée une analyse approfondie pour éclairer ses décisions concernant l’avenir du portefeuille de vaccins de l’Alliance. Il a en outre demandé au Secrétariat d’élaborer une stratégie à long terme sur la manière dont GAVI comptait soutenir l’introduction du vaccin contre la poliomyélite dans les pays partenaires. 

La décision de procéder à une analyse plus approfondie sur les ajouts possibles au portefeuille de GAVI a été prise suite à une série d’évaluations initiales portant sur l’impact des programmes de vaccination sur un éventail de maladies potentiellement mortelles. Le coût et la grande facilité d’utilisation des vaccins, ainsi que leur potentiel de protection des groupes les plus vulnérables et de prévention des épidémies, ont également été pris en compte.   

Le Conseil d’administration a demandé une analyse plus poussée afin d’évaluer l’impact potentiel que pourrait avoir la vaccination sur cinq maladies susceptibles de pouvoir bénéficier du soutien de GAVI : le choléra, la grippe (chez la femme enceinte), le paludisme, la rage et un soutien accru pour la fièvre jaune.  

Le Conseil a par ailleurs estimé que l’Alliance avait un rôle de premier plan à jouer pour faciliter les activités d’introduction du vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) dans les programmes de vaccination systématique des pays bénéficiant déjà du soutien de GAVI, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé et dans le cadre du plan stratégique pour l’éradication de la poliomyélite et l’assaut final contre la maladie.  

Le Conseil a demandé aux donateurs de clarifier d’urgence l’utilisation des fonds alloués au lancement de l’assaut final dans la campagne d’éradication de la poliomyélite pour s’assurer que les coûts inhérents à l’introduction du VPI, dans les pays éligibles au soutien de GAVI et ceux qui ne le sont plus, seront entièrement financés sans qu’il y ait une incidence sur les objectifs stratégiques actuels de GAVI.    

Le Conseil a en outre reconnu l’importance d’un partenariat solide et d’une véritable complémentarité entre GAVI et l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, et a demandé au Secrétariat de lui présenter d’ici novembre 2013 une stratégie à long terme venant étayer le rôle et les activités spécifiques de GAVI en ce qui concerne l’introduction du VIP.   
   
Les décisions finales concernant le soutien aux nouveaux vaccins devraient être prises lors de la réunion du Conseil d’administration qui se tiendra en novembre prochain. Le soutien aux vaccins qui sont déjà inclus dans le portefeuille de GAVI demeure inchangé.  

Le Conseil a également approuvé le plan de restructuration du processus de demande, de suivi et d’examen du soutien de GAVI.


close icon

modal window here