GAVI salue le soutien du Canada à l'introduction du vaccin contre la rougeole

in page functions

Stephen Harper, Premier ministre du Canada, annonce une contribution de 20 millions US$ pour appuyer le programme de prévention et de lutte contre la rougeole

GENÈVE, 9 octobre 2013 – GAVI s’est félicitée d’une promesse de don de 20 millions US$ annoncée par le Canada en vue d’accélérer l’introduction du vaccin contre la rougeole. L’annonce a été faite par Stephen Harper, Premier ministre du Canada, à l’occasion de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York. 20 millions US$ seront investis dans le programme de lutte contre la rougeole de GAVI afin d’aider les pays à vacciner un plus grand nombre d’enfants contre cette maladie mortelle. Cette contribution s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par le Canada à l’égard de l’Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants lancée lors du Sommet du G8 en 2010.

La rougeole est une maladie virale extrêmement contagieuse qui tue environ 430 enfants chaque jour, principalement dans les pays en développement. Elle reste l’une des principales causes de décès, malgré la disponibilité d’un vaccin sûr et efficace. Les six pays couverts dans le cadre du soutien apporté par le Canada sont l’Afghanistan, le Pakistan, le Tchad, la République démocratique du Congo, le Nigeria et l’Ethiopie.

« Nous tenons à remercier le Canada pour son engagement », a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de GAVI. « Le soutien du Canada, chef de file de l’Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ouvre la voie à l’introduction du vaccin combiné contre la rougeole et la rubéole, qui contribuera de manière significative à améliorer la santé maternelle et infantile ».

« Le Canada est fier d’unir ses forces avec GAVI pour accélérer les introductions de vaccins qui sauvent des vies dans les pays les plus pauvres », a déclaré Christian Paradis, Ministre canadien pour le Développement international. « Le Canada est un donateur de GAVI depuis 2002. C’est aussi un membre fondateur de la Garantie de marché pour le vaccin antipneumococcique (AMC). »

Le vaccin combiné contre la rougeole et la rubéole doit être introduit avec le soutien de GAVI dans 49 pays d’ici 2020 et doit permettre de vacciner plus de 700 millions d’enfants de moins de 15 ans.

Egalement très contagieuse, la rubéole est une maladie généralement bénigne chez l’enfant, mais pas chez la femme enceinte qui contracte le virus. Plus de 100 000 bébés (dont 90 000 dans les pays éligibles au soutien de GAVI) naissent chaque année avec des malformations congénitales, connues sous le nom de syndrome de rubéole congénitale (SRC).

« Cette annonce, qui intervient un mois avant la réunion d’Evaluation à mi-parcours de GAVI à Stockholm, » a souligné le Dr Berkley, « témoigne de l’importance accordée aux activités de GAVI, qui ont déjà permis de sauver plus de 5 millions de vies depuis 2000 ».

Le 30 octobre prochain, plus de 150 partenaires de GAVI (donateurs, représentants de pays bénéficiaires, du secteur privé, de la société civile et de l’industrie pharmaceutique, entre autres) se réuniront à Stockholm pour faire le point sur les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs fixés pour les cinq prochaines années, lors de la conférence de juin 2011. Les donateurs s’étaient engagés à verser 7,4 milliards US$ afin de soutenir les activités de l’Alliance pour la période 2011-2015.

close icon

modal window here