GAVI et le Gouvernement malien résolvent un cas d’utilisation non conforme de fonds

in page functions

Le Gouvernement s'engage à rembourser la totalité des fonds

Genève, 19 mai 2011 - Une investigation de GAVI Alliance a conclu qu'un montant de 563 000 US$ avait été utilisé de façon non conforme dans deux de ses programmes de soutien en espèces au Mali.

Soixante pour cent de ce montant, soit 335 000 US$, a été jugé par les enquêteurs comme dépenses inéligibles, qui, même si elles étaient en rapport avec le secteur de la santé, ne rentraient pas dans le cadre de l'accord établi avec GAVI. Les 40% des fonds restants, soit 228 000 US$, ont été octroyés à des activités inexistantes ou à des achats fictifs de biens et de services.

L'équipe chargée de la transparence et de la responsabilisation à GAVI et le Bureau gouvernemental du contrôleur général du Mali ont mené l'investigation après la découverte par GAVI d'insuffisances dans le système de contrôle financier du Ministère de la santé l'an dernier. Au cours de l'investigation, GAVI a suspendu 1,8 million de US$ de fonds non utilisés.

Le gouvernement malien, qui a coopéré pleinement à l'investigation, s'est engagé à rembourser à GAVI le montant total et a arrêté quatre personnes soupçonnées d'être impliquées dans des cas de fraude.

« Nous prenons très au sérieux la gestion financière de tous les fonds des donateurs, et nous nous engageons à suivre les recommandations de GAVI concernant l'amélioration de la gestion et du contrôle des financements en espèces afin de garantir que cela ne se reproduise plus », a déclaré la Ministre de la santé, DIALLO Madeleine BA.

« Nous apprécions la collaboration avec le gouvernement malien dans cette investigation et la vitesse à laquelle celui-ci réagit afin de s'assurer que les fonds manquants soient rapidement remboursés », a déclaré Helen Evans, PDG par intérim. « GAVI condamne fermement tout abus dans l'utilisation de ses subventions. C'est la vie des enfants qui est remise en cause si les fonds ne sont pas utilisés conformément à leur objet. »

GAVI poursuit un processus de transparence et de responsabilisation, géré par une équipe spéciale au Secrétariat, qui supervise les évaluations de gestion financière et examine les rapports d'audit externe afin de déceler des anomalies dans la gestion financière des programmes de soutien en espèces de GAVI.

« L'investigation étant maintenant achevée et le gouvernement malien s'étant engagé à rembourser les fonds manquants et à améliorer son système de gestion financière, nous allons travailler avec le gouvernement afin de nous entendre sur un aide-mémoire comportant des mesures de renforcement appropriées qui nous permettront d'accorder notre aide financière à nouveau », a déclaré Mme Evans.

Ces 12 prochains mois, GAVI vérifiera la robustesse des nouveaux systèmes de gestion financière.

Conformément à sa procédure de transparence et de responsabilisation, le Secrétariat de GAVI informe son conseil d'administration et ses donateurs du début d'une investigation et publie une déclaration sur son site internet une fois l'investigation terminée.

See also

Related downloads

close icon

modal window here