Madagascar introduit le vaccin VPH

in page functions

Le vaccin contre le virus du papillome humain, principal responsable du cancer du col de l’utérus est tout d'abord lancé dans deux districts, dans le cadre d'un projet de démonstration (communiqué de presse conjoint Ministère de la Santé de Madagascar, UNICEF, OMS, GAVI Alliance)

Madagascar VPH

Lancement officiel du vaccin anti HPV à Toamasina I le 18.11.13.
Crédit : JSI/2013/Dr Jaures.

Toamasina, 18 novembre 2013 - Le Ministère de la Santé Publique, en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale, GAVI Alliance, l’OMS et l’UNICEF introduit le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH). Deux districts du pays sont concernés par cette première phase de démonstration : Toamasina I et Soavinandriana. Le lancement officiel s’est déroulé ce lundi 18 novembre 2013 dans le district de Toamasina I.

Le VPH est la principale cause du cancer du col de l’utérus. Le VPH est un virus sexuellement transmissible qui se propage facilement. Les relations sexuelles précoces, les partenaires sexuels multiples, les grossesses précoces ou encore les grossesses nombreuses sont d’autres facteurs de risque d’infection par le VPH.

Pour cette phase de démonstration s’étalant sur deux ans dans ces deux districts, 15.000 filles, celles qui sont en classe de CM2 et les fillettes de 10 ans qui sont non-scolarisées, se verront proposer la vaccination qui comprend trois doses.

« L'administration du vaccin contre le VPH chez les filles de 9 à 13 ans, vise à les protéger contre l'infection par le VPH, et ce, avant qu'elles ne soient exposées au virus. L’introduction de ce vaccin est importante à Madagascar dans la mesure où le cancer du col de l’utérus représente plus de 25% des admissions du service de l’Oncologie du CHU HJRA d’Antananarivo », a expliqué le Ministre de la Santé Publique, Olga VAOMALALA.

La population malgache atteinte du cancer du col utérin est relativement jeune puisqu’ une patiente sur deux a moins de 45 ans. Il représente 83 % des nouveaux cas de cancers dans les pays en voie de développement. Le cancer du col de l’utérus provoque près de 275 000 décès dont près de 85 % dans les pays en développement, où l’accès au dépistage et au traitement est limité. Ce cancer est la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes après celui du sein.

GAVI est financée par des gouvernements [Australie, Canada, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Bill & Melinda Gates, ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Children’s Investment Fund Foundation, Comic Relief, Dutch Postcode Lottery, Son Altesse Cheikh Bin Zayed Al Nahyan, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, Lions Clubs, OPEC et Vodafone].

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs (anglais).

Contact médias :
Frédérique TISSANDIER

Frédérique Tissandier
GAVI Alliance
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

close icon

modal window here