Des milliers d'enfants haïtiens protégés contre la principale cause de diarrhée sévère

in page functions

L’initiation du programme de vaccination antirotavirus lors de la Semaine mondiale de la vaccination : un succès remarquable après le séisme qui a ravagé Haïti

UNICEF_2012_HAITI-Dormino.jpg

Session de vaccinations dans une clinique soutenue par l'UNICEF et dirigée par la Fondation pour le Développement et l'Encadrement de la Famille Haïtienne, à Quicroit, un village isolé situé dans les montagnes au sud de Port au Prince.
Crédit photo: UNICEF/2012/Dormino

Port-au-Prince, 27 avril 2013 – Haïti a marqué aujourd’hui la Semaine mondiale de la vaccination en introduisant le vaccin antirotavirus dans son programme de vaccination systématique grâce au soutien de GAVI.

Le vaccin antirotavirus protègera des dizaines de milliers d’enfants haïtiens de moins de cinq ans contre la principale cause de diarrhée sévère, souvent fatale. En Haïti, la maladie tue chaque année plus de 2 200 enfants, soit près de la moitié des décès dus à la diarrhée chez les enfants de moins de cinq ans. Plus de 1 200 enfants meurent chaque jour des suites d’une infection à rotavirus dans le monde.

Des progrès considérables en matière de santé infantile

Le ministère haïtien de la Santé s’est engagé à vacciner plus de 250 000 enfants contre la maladie. L’introduction du vaccin antirotavirus dans le programme national de vaccination systématique constitue une étape historique en vue d’améliorer l’accès aux traitements salvateurs pour les enfants qui en ont le plus besoin.

Dans la mesure où le rotavirus est extrêmement contagieux, les traitements permettant de stopper l’action des bactéries et des parasites qui provoquent d’autres formes de diarrhée comme le cholera – amélioration de la qualité de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement – ne préviennent pas de façon appropriée la propagation du rotavirus. La vaccination constitue donc le meilleur moyen de prévenir les infections graves à rotavirus et de réduire la charge de morbidité imputable à la maladie.

« Le vaccin antirotavirus offre le meilleur espoir pour prévenir une infection à rotavirus grave et la déshydratation par diarrhée mortelle que celle-ci entraîne », a déclaré Helen Evans, Directrice exécutive adjointe de GAVI lors de la cérémonie de lancement. « Les pays ayant déjà introduit le vaccin antirotavirus – comme le fera Haïti ces prochains mois – ont enregistré une baisse significative des hospitalisations et des décès d’enfants dus aux diarrhées sévères, soulignant ainsi le potentiel incroyable offert par la vaccination pour améliorer la santé des enfants et leur sauver la vie. GAVI est particulièrement fière de participer à ces efforts ».

Semaine de la vaccination dans les Amériques, organisée par l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS)

Les pays ayant déjà introduit le vaccin antirotavirus ont enregistré une baisse significative des hospitalisations et des décès d’enfants dus aux diarrhées sévères, soulignant ainsi le potentiel incroyable offert par la vaccination pour améliorer la santé des enfants et leur sauver la vie.

Helen Evans, Directrice exécutive adjointe de GAVI

Haïti devient le 14ème pays éligible au soutien de GAVI à introduire le vaccin antirotavirus. Trois ans après le séisme qui a ravagé ce pays, tuant sur son passage 230 000 personnes et dévastant le système de santé publique, ce remarquable succès marque la reconstruction en cours du système de santé haïtien. Haïti emboîte donc le pas à quatre autres pays éligibles au soutien de GAVI dans la région (Bolivie, Guyana, Honduras et Nicaragua) pour vacciner ses enfants contre le rotavirus.

L’introduction du vaccin antirotavirus marque également la Semaine mondiale de la vaccination, organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ainsi que la Semaine de la vaccination dans les Amériques. La Semaine mondiale de la vaccination fait suite à une décennie de campagnes régionales menées par l’OPS dans les Amériques pour vacciner plus de 411 millions de personnes. Cette année, 44 pays et territoires de la région participent à la Semaine de la vaccination dans les Amériques, au cours de laquelle 44 millions de personnes devraient être vaccinées.

Haïti a récemment réalisé des progrès remarquables dans le domaine de la vaccination. L’an dernier, grâce au soutien de GAVI et de ses partenaires, Haïti a introduit le vaccin pentavalent. Le pentavalent, qui confère une protection contre cinq maladies mortelles (diphtérie, tétanos, coqueluche, Haemophilus influenzae de type B et hépatite B), est devenu une composante essentielle du renforcement du système de santé en Haïti.

L’UNICEF lance la campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal

Cette année, pour marquer en Haïti la célébration de la Semaine mondiale de la vaccination, l’UNICEF (partenaire de GAVI) lancera également une campagne nationale afin de vacciner les femmes contre le tétanos maternel et néonatal (TMN). Plus de la moitié des cas recensés de TMN dans les Amériques et les Caraïbes l’ont été en Haïti – avec un taux de mortalité infantile élevé de 57 pour 1 000 naissances vivantes.

« Trop de mères et leurs bébés sont encore exposés au tétanos maternel et néonatal en Haïti », a indiqué Edouard Beigbeder, Représentant de l’UNICEF à Haïti. « En 2013, l’UNICEF et ses partenaires vaccineront plus d’un million de femmes en âge de procréer dans 65 districts identifiés comme étant à haut risque pour le tétanos maternel et néonatal. Les districts restants seront couverts en 2014.

Cette campagne de vaccination s’inscrit dans le cadre du plan d’élimination du TMN 2013-2015, élaboré par le ministère haïtien de la Santé avec l’appui de partenaires tels que l’OMS/OPS (Organisation panaméricaine de la santé), l’UNICEF et le Fonds des Nations Unis pour la population (FNUAP). Depuis 2005, ces trois partenaires ont élaboré des stratégies complémentaires, allant de la vaccination à la promotion des conditions d’hygiène conformes à la sécurisation des accouchements et au renforcement de la surveillance épidémiologique du TMN.

GAVI est financée par des gouvernements [Australie, Canada, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, République de Corée, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Etats-Unis d’Amérique], la Commission européenne, la Fondation Bill & Melinda Gates, ainsi que des partenaires privés et institutionnels [Absolute Return for Kids, Anglo American plc., la Children’s Investment Fund Foundation, Comic Relief, Dutch Postcode Lottery, Son Altesse Cheikh Bin Zayed Al Nahyan, JP Morgan, la Fondation « la Caixa », LDS Charities et Vodafone].

Cliquer pour consulter la liste complète des donateurs(anglais).

Demandes des médias:
Dan Thomas

Dan Thomas
GAVI Alliance
+41 79 251 8581
+41 22 909 6524

Jonathan Stern

Jonathan Stern
GAVI Alliance
Senior Manager, Media & Communications
+1 202 375 0202 (mobile)
+1 202 478 1055 (work)

close icon

modal window here