Le Yémen introduit le vaccin antirotavirus

in page functions

Les vaccins antirotavirus représentent le meilleur moyen de protéger des milliers d’enfants de la diarrhée sévère due au rotavirus

A mother receives a vaccination card for her children at a health centre in Yemen

Une mère de famille reçoit le carnet de vaccination de son enfant dans un centre de santé du Yémen
Auteur: GAVI/2012/DounePorter

Genève, 1er août 2012 — Face à la grave crise humanitaire qui secoue le pays, le gouvernement du Yémen, soutenu par GAVI et ses partenaires, a décidé de vacciner le million d’enfants qui naissent chaque année contre la forme la plus sévère de diarrhée. Le Yémen vient aujourd’hui d’introduire le vaccin qui protège contre le rotavirus, principale cause de diarrhée sévère, souvent fatale chez les enfants de moins de cinq ans.

" Tournant tant attendu, l’introduction de ce vaccin permettra d’offrir aux enfants yéménites la chance de prendre un départ sain dans la vie ", a déclaré le Dr Seth Berkley, PDG de GAVI Alliance.

" Ces vaccins sont vitaux pour protéger les enfants yéménites contre ces maladies mortelles ", a déclaré le Professeur Ahmad Qasim Al-A’nsi, Ministre de la Santé Publique et de la Population du Yémen. " Nous souhaitons vacciner tous les enfants à travers le pays, y compris dans les communautés éloignées ".

Nous souhaitons vacciner tous les enfants à travers le pays, y compris dans les communautés éloignées.

Professeur Ahmad Qasim Al-A’nsi, Ministre de la Santé Publique et de la Population du Yémen

" Nous savons que la diarrhée aggrave la malnutrition, laquelle favorise à son tour la pérennisation de la diarrhée et affaiblit la résistance ", a ajouté le Dr Berkley. " Ce vaccin prévient déjà les formes les plus sévères de diarrhée dans de nombreux pays. Ce sera désormais le cas au Yémen ".

Les organisations internationales et les associations caritatives appellent la communauté internationale à aider le Yémen, où près d’un million d’enfants souffrent de malnutrition chronique . Dans le monde, 61 % des enfants qui meurent de diarrhée sont souvent dans un état sous-jacent de malnutrition.

Le Yémen est le premier pays de la région du Moyen-Orient éligible au soutien de GAVI à introduire le vaccin antirotavirus, et ce 18 mois après avoir introduit le vaccin antipneumococcique qui permet de protéger contre les principales causes de pneumonie. La pneumonie et la diarrhée sévère infantile représentent respectivement 22 % et 11 % des décès chez les enfants de moins de cinq ans au Yémen.

Avec 77 décès pour 1 000 naissances vivantes contre 41 décès pour 1 000 naissances vivantes dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, le Yémen demeure l’un des pays où le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans est le plus élevé. Selon les dernières statistiques publiées par l’Organisation mondiale de la Santé, le Yémen est parvenu à atteindre un taux de couverture vaccinale par le DTC3 – critère de mesure standard de la couverture vaccinale – de 81 % en 2011. Le Yémen est également le pays le plus pauvre de la péninsule arabique. Plus de 46 pour cent de sa population vivent sous le seuil de pauvreté fixé à moins de 2 US$ par jour.

Dans le monde, 1 enfant sur 260 meurt avant l’âge de cinq ans des suites d’une infection à rotavirus. Depuis 2006, GAVI s’est engagée à financer l’introduction du vaccin antirotavirus dans 28 pays et neuf pays l’ont déjà introduit, y compris le Yémen aujourd’hui (trois pays supplémentaires devraient introduire ce vaccin antirotavirus dans les prochains mois). Le déploiement rapide de ces vaccins permettra à GAVI et à ses partenaires d’améliorer la santé infantile et de protéger des millions de vies dans ces pays.

Un nombre croissant d’enfants ont désormais accès à la vaccination grâce aux efforts déployés par les ministères de la Santé dans les pays soutenus par GAVI qui déploient ces vaccins. L’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé et la Banque mondiale sont au cœur de l’action menée par GAVI et les partenaires industriels jouent un rôle majeur pour assurer à tous les enfants un accès à la vaccination.

Demandes des médias :
Dan Thomas

Dan Thomas
GAVI Alliance
+41 79 251 8581
+41 22 909 6524

Frédérique TISSANDIER

Frédérique Tissandier
GAVI Alliance
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

Demandes de photos et de vidéos :

Ilse Viveros Sotomayor
GAVI Alliance

+41 22 909 7193

More on this topic

5.5 million

More than 5.5 million deaths averted from hepatitis B, Haemophilus influenzae type B, measles, pertussis, pneumococcal disease, polio, rotavirus diarrhoea and yellow fever since GAVI's launch in 2000.

WHO Department of Immunisation, Vaccines and Biologicals’ estimates and projections, as of October 2012

Autres chiffres...

close icon

modal window here