GAVI engage 100 millions US$ pour lutter contre la méningite A

in page functions

Ces fonds permettront de financer l'introduction du nouveau vaccin au Cameroun, au Tchad et au Nigeria

Burkina Faso Men A

Genève, 11 mai 2011 - GAVI Alliance s'est engagée à verser 100 millions US$ pour contribuer à la lutte contre la méningite A au Cameroun, au Tchad et au Nigeria, en vue de sauver des dizaines de milliers de vies en Afrique grâce à l'introduction d'un nouveau vaccin, appelé MenAfriVac.

Les 25 pays de la « ceinture africaine » de la méningite, qui s'étend du Sénégal à l'ouest jusqu'à l'Ethiopie à l'est, sont frappés presque chaque année par des épidémies. L'épidémie de 1996-97 avait touché près de 250 000 personnes, causant la mort de 25 000 d'entre elles et provoquant chez 50 000 personnes certaines formes de handicap.

A moins de 0,50 US$ la dose, ce nouveau vaccin à injection unique a été spécifiquement conçu pour lutter contre les épidémies de méningite à méningocoques du groupe A, responsable de plus de 85 % des cas de méningite méningococcique recensés en Afrique.

« Nous avons mis en place un processus d'approbation accéléré afin d'introduire ce vaccin au Cameroun, au Tchad et au Nigeria avant le début de la prochaine saison épidémique qui pourrait commencer en décembre », a déclaré Helen Evans, DG par intérim de GAVI Alliance.

« Il s'agit d'un vaccin révolutionnaire contre la méningite A. Si GAVI est intégralement financée pour les programmes entre 2011-2015, ce vaccin pourrait sauver beaucoup de vies et éviter les autres terribles conséquences des épidémies », a-t-elle ajouté.

Dans la mesure où le Tchad et le Nigeria sont des foyers hyper-endémiques (avec une incidence élevée et en permanente augmentation), une campagne de vaccination préventive à la pointe nord du Cameroun située entre ces deux pays contribuera à enrayer la propagation d'une épidémie de méningite A dans cette région.

Il s'agit d'un vaccin révolutionnaire contre la méningite A. Si GAVI est intégralement financée pour les programmes entre 2011-2015, ce vaccin pourrait sauver beaucoup de vies et éviter les autres terribles conséquences des épidémies.

Helen Evans, DG par intérim de GAVI Alliance

GAVI a soutenu trois autres pays hyper-endémiques - le Burkina Faso, le Mali et le Niger - afin d'introduire le vaccin fin 2010 avant la saison épidémique de cette année. Selon les données de l'OMS, le nombre de cas de méningite A recensés dans ces pays pendant la saison épidémique de 2011 est beaucoup moins élevé par rapport à la saison précédente.

À la 14ème semaine de la saison épidémique, le Burkina Faso a enregistré uniquement deux cas confirmés de méningite A, contre 42 à la même période l'année dernière. Les deux cas de cette saison concernent des individus non vaccinés.

Les 100, millions US$ seront alloués pour garantir la fourniture des vaccins (72,6 millions) et assumer en partie les coûts opérationnels (27,6 millions). Chaque pays contribuera également aux coûts opérationnels de la campagne de vaccination.

Ce dispositif vient compléter l'aide d'ores et déjà apportée par GAVI : 29,5 millions US$ pour l'introduction du nouveau vaccin MenAfriVac au Burkina Faso, au Mali et au Niger et 55,2 millions US$ pour la constitution d'un stock de vaccins.

L'ensemble de l'opération, qui s'inscrit dans la stratégie de lutte contre la méningite à méningocoques du groupe A mise en œuvre par l'OMS, est estimé à 571 millions US$ dont 370,4 millions US$ sont alloués par GAVI, si les donateurs financent entièrement le programme d'ici 2015.

Le 13 juin prochain, Le gouvernement britannique organisera à Londres une conférence des donateurs pour répondre à la nécessité de mobiliser 3,7 milliards US$ dans le but d'aider GAVI à protéger d'ici 2015 quelque 243 millions d'enfants au moyen de vaccins existants, y compris le nouveau vaccin anti-méningocoque A.

La rapidité de développement du vaccin MenAfriVac a pris moins de 10 ans, suite à une demande des ministres africains de la Santé. Ce projet se repose sur une subvention de 70 millions US$ accordée par la Fondation Bill & Melinda Gates,  un transfert de technologie qui s'est opéré entre le gouvernement américain et le Serum Institute of India, et un partenariat entre l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et PATH, appelé Projet Vaccins Méningite (MVP).

« Nous sommes très reconnaissants du soutien apporté par GAVI et espérons que les donateurs internationaux nous aideront à financer le déploiement du vaccin MenAfriVac au cours des prochaines années pour endiguer, d'ici 2015, la flambée épidémique de la méningite A dans les 25 pays de la ceinture africaine de la méningite », a déclaré le Dr F. Marc LaForce, directeur du Projet Vaccins Méningite (MVP).

L'introduction de ce nouveau vaccin anti-méningocoque A permettra d'ici 2015 de sauver près de 150 000 vies, mais aussi d'éviter à des centaines de milliers de personnes de plonger dans la pauvreté.

Nombre de pays hyper-endémiques de la ceinture de la méningite comptent parmi les plus pauvres du monde, même s'ils ne sont pas déchirés par des conflits. Selon l'Indice de développement humain 2010 établi par le PNUD, le Burkina Faso, le Mali et le Niger se classent respectivement aux 161ème, 160ème et 167ème rangs sur 169 pays et territoires.

Selon une étude menée au Burkina Faso en 2006-2007, les familles ont dépensé 90 US$ par cas de méningite, soit environ 34 % de leur revenu annuel moyen (ou l'équivalent de quatre mois de revenus). Lorsqu'une famille en a gardé des séquelles, ce montant s'est élevé à 154 US$.

Le coût total d'une dose du vaccin est estimé à 0,67 US$ par personne pour l'année 2011. Ce coût total inclut le prix du vaccin et des kits stériles d'injection (seringues et récupérateurs de matériels usagés), ainsi que le prix du transport des vaccins et matériels d'injection vers les pays de distribution.

L'introduction du vaccin au Cameroun, au Tchad et au Nigeria est prévue au cours du second semestre 2011, avant le début de la saison épidémique 2012 qui s'étend de janvier à mai.

Demandes des médias :
Frédérique TISSANDIER

Frédérique Tissandier
GAVI Alliance
+41 79 300 8253
+41 22 909 2968

GAVI vidéo

73 countries

GAVI supports the 73 poorest countries in the world.

GAVI Alliance

Autres chiffres...

close icon

modal window here