L'objectif relatif au financement

in page functions

Accroître la prévisibilité des financements mondiaux et améliorer la pérennité des financements nationaux alloués à la vaccination

Financing goal

Compte tenu de l’énorme pression qui pèse sur les budgets nationaux depuis la crise financière de 2009, l’engagement renouvelé des donateurs et des pays en développement d’investir dans le secteur de la vaccination est essentiel pour asseoir la crédibilité de la mission de GAVI.

Le troisième objectif stratégique reconnaît l’importance d’élargir la base de donateurs de GAVI afin de garantir des financements prévisibles à long terme pour répondre à une demande accrue de nouveaux vaccins contre les infections à pneumocoque et à rotavirus.

Par ailleurs, encourager les pays en développement à financer eux-mêmes une partie du coût des vaccins permettra de réduire la pression sur les fonds disponibles pour les programmes de vaccination de GAVI.

Indicateurs relatifs aux objectifs

  • Mobilisation des ressources : ressources mobilisées en % du montant requis pour financer la demande prévue des pays qui sollicitent un soutien en faveur des vaccins.
  • Investissements nationaux alloués aux vaccins par enfant : dépenses gouvernementales moyennes consacrées aux vaccins pour chaque enfant survivant.
  • Respect des engagements relatifs au cofinancement : % des pays respectant leurs engagements en matière de cofinancement dans les délais impartis.
  • Voir les cibles de l’objectif relatif au financement.

Cibles stratégiques                 

  • Accroître puis maintenir les ressources nationales consacrées à la vaccination.
  • Accroître les engagements des donateurs et les contributions privées au profit de GAVI.
  • Mobiliser des ressources par le biais de dispositifs de financement innovants.

Mobilisation des ressources

Au cours des cinq prochaines années, GAVI continuera de mobiliser des ressources supplémentaires pour financer l’introduction de nouveaux vaccins (antirotavirus et antipneumococciques notamment), dans les pays en développement.
A cet égard, le troisième objectif stratégique invite à repenser les capacités de mobilisation de ressources pour aller dans le sens d’une approche plus intégrée des différentes interventions : plaidoyer, communication, action publique, financement innovant et relations avec les donateurs.

Le nouveau modèle prévoit :

Cofinancement

La viabilité financière a toujours été un principe fondamental de la mission de GAVI depuis sa création. C’est pourquoi de plus en plus de pays en développement sont encouragés à financer eux-mêmes une partie du coût des vaccins qu’ils reçoivent. Le nombre de pays cofinançant les vaccins a quasiment doublé, passant de vingt-sept en 2008 à cinquante-trois en 2010.

Le troisième objectif stratégique pour la période 2011-2015 porte sur l’engagement politique des pays à revenu faible et intermédiaire à cofinancer les vaccins, mais vise aussi à faire en sorte que les pays ne bénéficiant plus du soutien de GAVI puissent progresser vers un financement durable.

A cet effet, GAVI entend institutionnaliser les dépenses allouées à la vaccination dans les budgets nationaux et la planification de la santé.

close icon

modal window here