Soutien aux programmes

in page functions

GAVI s’est engagée à soutenir l’introduction de vaccins nouveaux et sous-utilisés, ainsi que le renforcement des services et des systèmes de santé.

How GAVI works

Un portefeuille impressionnant de vaccins

  • vaccins contre : le pneumocoque, le rotavirus, l'Haemophilus influenzae de type b (Hib), l'hépatite B, la fièvre jaune, la rougeole (deuxième dose) et la méningite A. GAVI finance également le vaccin pentavalent, qui protège contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche (DTC), l'hépatite B et le Hib ;
  • stocks d'urgence de vaccins contre la méningite A et la fièvre jaune ;

En plus de son portefeuille de vaccins, GAVI offre actuellement divers types de soutien en faveur des pays éligibles :

  • le renforcement des systèmes de santé : contributions en espèces pour renforcer pleinement la capacité d'un pays à améliorer l'accès aux services de vaccination ;
  • le soutien aux organisations de la société civile (OSC) : dans de nombreux pays, les OSC constituent un élément indissociable des systèmes de santé et fournissent jusqu'à 60 % des services de vaccination, spécialement en faveur des populations vulnérables et éloignées ;
  • le soutien à la sécurité des injections (SSI) : financement accordé pour une période de trois ans. Le soutien est fourni sous la forme de matériel de sécurité des injections - seringues autobloquantes (SAB) et réceptacles de sécurité pour la collecte et l'élimination des seringues après usage - et d'activités destinées à accélérer l'adoption de nouvelles normes de sécurité des injections ;
  • le soutien aux services de vaccination (SSV) : favoriser une augmentation de la couverture vaccinale de base en offrant aux pays 20 US$ pour chaque enfant supplémentaire ayant reçu les trois doses du vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTC3). Le DTC3 constitue la mesure standard du nombre d'enfants entièrement vaccinés.

Demandes de soutien

Les propositions des pays souhaitant bénéficier d’un soutien de GAVI sont examinées par un Comité d’examen indépendant (CEI) composé de membres de l’Alliance qui sont chargés d’évaluer leur qualité technique. Le Conseil d’administration de GAVI prend ses décisions de financement en fonction de leurs recommandations. La poursuite du soutien aux programmes nationaux de vaccination est subordonnée à la présentation d’un rapport de situation annuel au Secrétariat de GAVI. 

Les directives relatives aux critères d’éligibilité visent à s’assurer que seuls les pays les plus pauvres et vulnérables bénéficieront du soutien financier de GAVI.

close icon

modal window here